Lumière mise en oeuvre

Yves Charnay

Œuvre créée pour l’EEAM (École Européenne de l’Art et des Matières)
Direction : Marie-Christine Migeon - Ville d’Albi – Mars 2011
 
Installation nocturne
Technique : 96 dispositifs lumineux multicolores (horizontal bleu, vertical multicolore)
Lumière : puissance 100wh.x96=9600wh.
Assistants : Technique : Judicael Guerin - Administratif : Michel Rousselin – Avec le participation des élèves de l’EEAM.
 
Expression
« Lumières mises en œuvre », exprime la dynamique de l’enseignement et l’esprit de rigueur que nécessite l’acquisition de connaissances.
« Lumières mises en œuvre », exprime aussi le plaisir de la découverte d’expériences plastiques issues de ces nouveaux savoirs.
Le déploiement d’une grande diversité de couleurs exprime le désir d’ouverture à d’autres cultures, européennes particulièrement.

Installation
Des lumières ordonnées avec l’esprit de géométrie qui caractérise les jardins à la française, se conjuguent avec les couleurs chatoyantes d’un arc-en-ciel. Les « fleurs » de ce jardin sont des dispositifs lumineux dont la couleur du flux diffusée horizontalement est d’un bleu intense. Le flux de lumière coloré dirigé verticalement vers le sol est constitué d’une suite chromatique proche de celle d’un arc-en-ciel. Le sol étant sombre, les couleurs seront révélées au cours d’une performance.

Une performance
La performance est réalisée en deux temps en s’inspirant de deux figures emblématiques, symbolisant la transmission du savoir.
La première, un visage de profil qui souffle sur des graines de fleurs pour les disséminer à tout vent, image emblématique du dictionnaire Larousse.
La mise en œuvre :
- propulser de la fumée au moyen d’en-fumoirs de ruche, éventuellement, de fumigènes ou encore, de ventiler une poudre blanche qui va « accrocher » la lumière et faire naître fugitivement un arc-en-ciel avant que le vent le disperse.
 
La deuxième a pour origine le geste auguste du semeur popularisé par Victor Hugo et, en peinture, par Millet et van Gogh. C’est aussi le geste de la semeuse qui a longtemps orné nos pièces de monnaie.
La mise en œuvre :
- répandre à la main, comme un semeur ou une semeuse, de la poudre de ces matériaux, talc, plâtre et autres enduits blancs, qu’utilisent les artisans pour créer des décors architecturaux. Cette poudre blanche répandue sur le sol conservera les couleurs arc-en-ciel des lumières colorées.